Mouvement social surprise à la SNCF après une collision, mercredi, entre un TER et un camion

Mouvement social surprise à la SNCF après une collision, mercredi, entre un TER et un camion
 

Après une collision, mercredi, entre un TER et un camion, la SNCF a lancé un mouvement social surprise. Pour Eric Brunet, le droit de grève est détourné par la CGT. Pour Laurent Neumann, la CGT a raison de poser la question de la sécurité des passagers. Mouvement social surprise à la SNCF après une collision, mercredi, entre un TER et un camion

Votre opinion

Postez un commentaire