Nadia Remadna: "Oui, il y a une montée de la radicalisation en France"

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    Le communautarisme religieux est un "apartheid volontaire" déguisé, volonté de se mettre à part et de se distinguer de la communauté nationale. !
    La république ne reconnaît que des citoyens !

    C'est manifester d'abord son appartenance PRIORITAIRE à une communauté QUI SE VEUT SUPERIEURE par rapport aux infidèles (le coran : vous êtes la meilleure communauté qu' Allah ait fait surgir parmi les hommes) que de porter cette tenue du moyen age, avant d'être citoyenne DE LA REPUBLIQUE !!!
    Une volonté séparatiste ostentatoire de fait de la communauté nationale donnant priorité à l'appartenance religieuse dans l'espace public ! Cela s'appelle du racisme !!!
    Les mêmes s'étonneront de "stigmatisation" quand elles chercheront du boulot !

    "cacher ses formes....." Allah aurait-il raté ses créatures : blasphème !
    Ou vos coreligionnaires frustrés, obsédés et concupiscents, incapables de se maîtriser, vous imputeraient-ils une culpabilité en vous considérant comme des gourgandines incontrôlables en rut permanent ?



    CENSURE CORANIQUE TOTALITAIRE

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    Le communautarisme religieux est un "apartheid volontaire" déguisé, volonté de se mettre à part et de se distinguer de la communauté nationale. !
    La république ne reconnaît que des citoyens !

    C'est manifester d'abord son appartenance PRIORITAIRE à une communauté QUI SE VEUT SUPERIEURE par rapport aux infidèles (le coran : vous êtes la meilleure communauté qu' Allah ait fait surgir parmi les hommes) que de porter cette tenue du moyen age, avant d'être citoyenne DE LA REPUBLIQUE !!!
    Une volonté séparatiste ostentatoire de fait de la communauté nationale donnant priorité à l'appartenance religieuse dans l'espace public ! Cela s'appelle du racisme !!!
    Les mêmes s'étonneront de "stigmatisation" quand elles chercheront du boulot !

    "cacher ses formes....." Allah aurait-il raté ses créatures : blasphème !
    Ou vos coreligionnaires frustrés, obsédés et concupiscents, incapables de se maîtriser, vous imputeraient-ils une culpabilité en vous considérant comme des gourgandines incontrôlables en rut permanent ?



    CENSURE CORANIQUE TOTALITAIRE

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    Le communautarisme religieux est un "apartheid volontaire" déguisé, volonté de se mettre à part et de se distinguer de la communauté nationale. !
    La république ne reconnaît que des citoyens !

    C'est manifester d'abord son appartenance PRIORITAIRE à une communauté QUI SE VEUT SUPERIEURE par rapport aux infidèles (le coran : vous êtes la meilleure communauté qu' Allah ait fait surgir parmi les hommes) que de porter cette tenue du moyen age, avant d'être citoyenne DE LA REPUBLIQUE !!!
    Une volonté séparatiste ostentatoire de fait de la communauté nationale donnant priorité à l'appartenance religieuse dans l'espace public ! Cela s'appelle du racisme !!!
    Les mêmes s'étonneront de "stigmatisation" quand elles chercheront du boulot !

    "cacher ses formes....." Allah aurait-il raté ses créatures : blasphème !
    Ou vos coreligionnaires frustrés, obsédés et concupiscents, incapables de se maîtriser, vous imputeraient-ils une culpabilité en vous considérant comme des gourgandines incontrôlables en rut permanent ?



    CENSURE CORANIQUE TOTALITAIRE

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    Le communautarisme religieux est un "apartheid volontaire" déguisé, volonté de se mettre à part et de se distinguer de la communauté nationale. !
    La république ne reconnaît que des citoyens !

    C'est manifester d'abord son appartenance PRIORITAIRE à une communauté QUI SE VEUT SUPERIEURE par rapport aux infidèles (le coran : vous êtes la meilleure communauté qu' Allah ait fait surgir parmi les hommes) que de porter cette tenue du moyen age, avant d'être citoyenne DE LA REPUBLIQUE !!!
    Une volonté séparatiste ostentatoire de fait de la communauté nationale donnant priorité à l'appartenance religieuse dans l'espace public ! Cela s'appelle du racisme !!!
    Les mêmes s'étonneront de "stigmatisation" quand elles chercheront du boulot !

    "cacher ses formes....." Allah aurait-il raté ses créatures : blasphème !
    Ou vos coreligionnaires frustrés, obsédés et concupiscents, incapables de se maîtriser, vous imputeraient-ils une culpabilité en vous considérant comme des gourgandines incontrôlables en rut permanent ?



    CENSURE CORANIQUE TOTALITAIRE

  • La comtesse
    La comtesse     

    Celle qui dit la vérité,
    elle doit être exécutée...(Guy Béart)

  • La comtesse
    La comtesse     

    Merci, enfin !
    (sourire)

  • La comtesse
    La comtesse     

    LA CENSURE MAROCAINE A TUE LE SITE ET DISSUADE LES AUDITEURS EXASPERES !

    Vous avez dit Radicalisation, mais de quoi, de qui ?

    Radicalisation de qui ?

    Jusqu’à preuve du contraire, la France est un pays chrétien, dont les fondements républicains reposent sur cette religion qui, à ce titre, est la seule qui peut avoir une haute valeur culturelle et symbolique dans notre pays.

    Pour ceux qui se cachent derrière la laïcité, ou qui préfèrent appliquer une laïcité unilatérale, rappelons qu’à la base elle sépare le pouvoir politique de la religion afin de permettre une liberté de croyance, en adéquation avec les lois de notre République et sans créer de division nationale.

    Mais comme le rapporte Le Parisien, mercredi à 17 h 30, au lendemain des attentats de Bruxelles, dans le XIIe arrondissement de Paris, une femme musulmane en burqa a été interpellée en train de brûler un livre. Vu le contexte de sécurité actuel, les policiers décident de la menotter avant d’éteindre le feu et de constater que le livre en question est une Bible. Nouvel acte antichrétien au sein de notre nation, sur lequel cette personne expliquera se sentir persécutée.

    Le parquet voulant vérifier son état, elle sera jugée par les médecins de l’Hôtel-Dieu saine d’esprit et remise en liberté, avec simplement une amende pour port de la burqa, mais aucune poursuite judiciaire pour l’incendie et la dégradation d’un bien cultuel, voire incitation à la haine.

    Notre gouvernement a l’habitude de réagir vivement, de condamner fermement les actes antisémitiques ou antimusulmans. Mais pour ce nouvel acte antichrétien, comme pour tous les autres actes antichrétiens sur des églises profanées, par exemple, pas un mot et aucune médiatisation de l’événement. Aucun clip, également, sur la haine antichrétienne. N’imaginons pas, non plus, ce qui se passerait si un Coran était brûlé dans un pays musulman. Mais pour en revenir à la France, par son silence, le gouvernement confirme une justice à deux vitesses, le changement de civilisation qu’il nous impose, sa trahison envers la culture et l’Histoire de France.

    En cautionnant de telles dérives et le désordre, les valeurs républicaines sont inversées et notre pays se meurt. Une volonté de la gauche depuis 30 ans en cautionnant le communautarisme. Alors qu’un rassemblement de tous les Français est possible, quelle que soit leur croyance non radicale, à condition qu’elle respecte notre pays, notre devise « liberté-égalité-fraternité », notre patrimoine, nos lois, donc notre République, autour d’un patriotisme de bon sens.

    LA CENSURE ISLAMOFASCISTE TOTALITAIRE MAROCAINE DELOCALISEE CONTINUE.........
    Merci JMS !

    précision :
    Si la République est laïque, la France, elle, est de civilisation chrétienne !

  • La comtesse
    La comtesse     

    Sachez que :

    Rien n’impose à la femme musulmane le port du voile.

    UN AVIS AUTORISE : L’imam franco-marocain de Bordeaux , Tareq Oubrou
    interrogé par le magazine L’Express, estime que rien n’impose à la femme musulmane le port du voile.

    "Je n’ai trouvé aucun texte qui oblige la femme à se couvrir la chevelure ", explique l’imam.
    A l’occasion de la sortie de son livre "Un Imam en colère",
    Tareq Oubrou bouscule la communauté musulmane en France, en démontant des arguments et des pratiques de l’islam qui lui semblent incohérentes. Le halal, le voile, la barbe, il revient sur ces rites qui tendent plus vers le culturel que le religieux selon lui. « Le vrai problème concerne les comportements qui relèvent de l’éthique personnelle et qui sont devenus des marqueurs pour beaucoup de musulmans: manger halal, porter le voile… Avec le halal, nous ne sommes pas dans le sacré. Le fidèle a seulement pour obligation d’alléger au maximum la souffrance de l’animal. Quant au voile, je n’ai trouvé aucun texte qui oblige la femme à se couvrir la chevelure. Le combat que les musulmans ont mené pour le port du voile me désole, parce qu’il donne une image négative de la façon dont l’islam perçoit la femme. Cette tendance à tout ritualiser conduit certains fidèles à parler plus de la pratique que de Dieu lui-même! », a expliqué Tareq Oubrouq à L’Express. L’imam préconise d’adapter la pratique de sa foi avec la société dans laquelle vivent les musulmans français. Pour Tareq Oubrou il ne s’agit pas de tout renier, bien au contraire, mais plutôt de s’ouvrir à l’extérieur. « On est musulman lorsqu’on a la foi; c’est la grâce de Dieu qui sauve. Les pratiques cultuelles, elles, sont aménageables. »
    Quant à la femme ménopausée, elle n'a pas à revêtir de voile pour couvris ses "avantages" (sic, la poitrine) (Sourate 24/verset 6O du koran).

  • La comtesse
    La comtesse     

    CENSURE ISLAMOFASCISTE MAROCAINE


    Rien n’impose à la femme musulmane le port du voile.
    UN AVIS AUTORISE : L’imam franco-marocain de Bordeaux , Tareq Oubrou
    interrogé par le magazine L’Express, estime que rien n’impose à la femme musulmane le port du voile.

    "Je n’ai trouvé aucun texte qui oblige la femme à se couvrir la chevelure ", explique l’imam.
    A l’occasion de la sortie de son livre "Un Imam en colère",
    Tareq Oubrou bouscule la communauté musulmane en France, en démontant des arguments et des pratiques de l’islam qui lui semblent incohérentes. Le halal, le voile, la barbe, il revient sur ces rites qui tendent plus vers le culturel que le religieux selon lui. « Le vrai problème concerne les comportements qui relèvent de l’éthique personnelle et qui sont devenus des marqueurs pour beaucoup de musulmans: manger halal, porter le voile… Avec le halal, nous ne sommes pas dans le sacré. Le fidèle a seulement pour obligation d’alléger au maximum la souffrance de l’animal. Quant au voile, je n’ai trouvé aucun texte qui oblige la femme à se couvrir la chevelure. Le combat que les musulmans ont mené pour le port du voile me désole, parce qu’il donne une image négative de la façon dont l’islam perçoit la femme. Cette tendance à tout ritualiser conduit certains fidèles à parler plus de la pratique que de Dieu lui-même! », a expliqué Tareq Oubrouq à L’Express. L’imam préconise d’adapter la pratique de sa foi avec la société dans laquelle vivent les musulmans français. Pour Tareq Oubrou il ne s’agit pas de tout renier, bien au contraire, mais plutôt de s’ouvrir à l’extérieur. « On est musulman lorsqu’on a la foi; c’est la grâce de Dieu qui sauve. Les pratiques cultuelles, elles, sont aménageables. »
    Quant à la femme ménopausée, elle n'a pas à revêtir de voile pour couvris ses "avantages" (sic, la poitrine) (Sourate 24/verset 6O du koran).

  • Rians83
    Rians83     

    Pour moi ce qu'il en ressort c'est ni le fn ni la droite qui a fait monter le radicalisme pour des voix

Votre réponse
Postez un commentaire