Nicolas Sarkozy en garde à vue: "Une accélération judiciaire qui laisse supposer qu'il y a de nouveaux éléments"
 

L'ancien chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, a été placé mardi matin en garde à vue, dans le cadre de l'enquête sur des soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle victorieuse de 2007.

Votre opinion

Postez un commentaire