Nicolas Sarkozy tire sur le PS, la CGT et des économistes

Votre opinion

Postez un commentaire