"Nos jeunes sont massivement prêts à participer à un mouvement de révolte"
 

Désintérêt croissant de la politique, sentiment de frustration et de ressentiment envers une société qui ne reconnaît pas leurs compétences, chômage… Une enquête de Sciences-Po révèle un malaise important chez les 18-35 ans en France et en Europe. Anne Muxel, directrice de recherche au centre de recherches politiques de Sciences Po était l'invitée de Bourdin Direct ce vendredi.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • skaia64
    skaia64     

    Et quand on est un peu à l'écoute , les moins jeunes sont prêts aussi.

  • Canadien 1
    Canadien 1     

    Moi j ai travaillé 20 ans au Canada et je suis rentrée j ai créé mon affaire en France .
    J ai laissé mon affaire au Canada pour redémarre en France j ai 54ans et j y croit toujours en mon pays

Votre réponse
Postez un commentaire