Notre-Dame-des-Landes: jusqu'à 2.500 militaires et gendarmes pour évacuer la ZAD
 

Selon des informations RMC, le gouvernement est prêt à évacuer la ZAD ("zone d'aménagement différé") de Notre-Dame-des-Landes. Jusqu’à 2.500 militaires et gendarmes pourraient être mobilisés.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • spirou
    spirou     

    Les dindons de la farce sont les contribuables . Macron s'assoit sur le référendum pour plaire a quelques Zadistes et aux écolos . Cet abandon en ras campagne va couter "bonbon" et mettre une claque a la république .

  • spirou
    spirou     

    Pas besoin de tout ce cinoche . Les agents de l'état sont en train de négocier avec les zadistes la paix moyennant des terres et des amnisties . Macron lâche ,au profit des hors la loi et de quelques fanatiques écolos les nantais et les contribuables . Il va falloir dédommager "Vinci" . la lâcheté a un prix .

  • barbie
    barbie     

    l'état doit faire des économies ,et depuis 50 ans ,sa ne gène personne l'autre aéroport ! Il y a trop d'argent à mettre dans ce projet ,et la France en manque cruellement ,d'après ce que mon oncle député ma dit

  • jesaisriemmaisjediraittout
    jesaisriemmaisjediraittout     

    Qui va payer l'addition les pauvres retraités a qui on augmentent tout

    Contre44
    Contre44      (réponse à jesaisriemmaisjediraittout)

    Quel référendum? C’etait Une consultation dont les règles étaient bien truquées. Beaucoup de gens ont voté OUI mais juste pour l’evacuation tout en étant contre le projet.

  • yorko69
    yorko69     

    Cet article nous révèle donc (puisque les paysans et zadistes installés seraient autorisés à rester) que l'aéroport ne se fera pas.

Votre réponse
Postez un commentaire