Nouveau nom du Front national: "Je ne vois pas dans cette proposition la rupture que j'appréhendais"", assure Bruno Gollnisch

Mis à jour le
French presidential election candidate for the far-right Front National (FN) party Marine Le Pen delivers a speech in Paris, on May 7, 2017, after the second round of the French presidential election. Marine Le Pen suffered a crushing defeat in France's presidential election, estimates showed today.
bertrand GUAY / AFP
 

Après la proposition d'un nouveau nom pour le Front national, Bruno Gollnisch, membre historique du FN et proche de Jean-Marie Le Pen, assure ne pas y voir une "rupture", avec la tradition du parti.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire