Mis à jour le
Un panneau signalant des éléments radioactifs (photo d'illustration). - Kenzo Tribouillard-AFP
 

Si la Russie a relevé des concentrations élevées de ruthénium-106 sur son territoire, elle a également assuré mardi qu'aucun incident n'avait touché ses installations nucléaires. Pour Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire et responsable du laboratoire de la Criirad, il est urgent de déterminer le point d'émission et d'y faire des relevés afin d'estimer l'ampleur des dégâts et prendre les mesures adéquates au plus vite.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire