× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
"Il s'agit à partir d'un seuil de surpopulation, de faire sortir quelqu'un qui est à quelques semaines de sa fin de sa peine, pour pouvoir incarcérer une nouvelle personne", détaille Adeline Hazan (photo d'illustration).
 

Adeline Hazan, contrôleur général des prisons relance l'idée d'un numerus clausus dans les prisons pour limiter la surpopulation carcérale. "Efficace" ou "irresponsable", l'idée fait débat.