En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"On ne peut pas faire notre deuil dans de telles conditions", témoigne Rédouane un ami d’enfance de Naomi
 

Naomi Musenga, une jeune strasbourgeoise est morte en décembre dernier au sein du service de réanimation de l’hôpital de Strasbourg. La responsabilité du SAMU est mise en cause.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire