On peut faire des doigts d'honneur à un radar automatique (ou presque)
 

Un automobiliste, poursuivi pour avoir fait un doigt d’honneur à deux radars automatiques en train de le flasher, a été relaxé par le tribunal correctionnel de Roanne.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire