× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Un TGV InOui, en gare de Bordeaux Saint-Jean.
 

La mise en service dimanche de deux nouvelles lignes à grande vitesse va permettre de gagner 40 minutes vers Rennes et 1h10 vers Bordeaux. Avec pour conséquence une hausse déjà effective de 10% du prix du billet. Mais il n'y a pas que le voyageur qui va trinquer. La SNCF aussi risque de se retrouver face à une situation financière intenable, explique Marc Fressoz, journaliste spécialiste transport à mobilicites.com, joint par RMC.fr.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire