Parcoursup, la nouvelle plateforme d'admission post-bac, suscite déjà la colère des élèves et des profs
 

A peine ouverte, déjà décriée. Elèves et enseignants dénoncent la nouvelle plateforme d'admission post-bac baptisée "Parcoursup", qui ouvre ce lundi à 11h. Les élèves de terminale vont pouvoir, dès la semaine prochaine, inscrire 10 vœux d'orientation. Mais l'arrivée cette année des prérequis pour les filières sous tension, qui permettra donc aux universités de sélectionner leurs élèves, est mal perçue.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire