"Partis politiques, élus, médias... on ne laisse aucune chance aux petits candidats!"
 

"Partis politiques, élus, médias... on ne laisse aucune chance aux petits candidats!", pense Eric Brunet. D'accord? Pas d'accord? Votez et écoutez Radio Brunet de 13h à 15h. "Partis politiques, élus, médias... on ne laisse aucune chance aux petits candidats!"

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Dom Sauvage
    Dom Sauvage     

    Une partie de mes impôts sert à financer la presse , le télévision , la radio et les partis politiques . Je n'arrive pas à comprendre pourquoi je n'entends ni ne voit jamais Monsieur François Asselineau de l'Upr ? C'est de la censure et une forme de racket des contribuables !!!



  • VERSUNE
    VERSUNE     

    Mais c'est quoi, au juste, un petit candidat ? Petit par quoi ? Parce qu'après vérification dans la Constitution Française, on ne parle que de pluralité et de candidats.
    Alors qui fait référence à cette notion ? A ma connaissance, les médias, seulement et uniquement, les mêmes médias qui s'arrogent le droit de décider qui ils invitent, qui ils n'invitent pas. Les mêmes médias qui s'arroge le droit de censurer ou non. Les mêmes médias qui obéïssent à ceux dont ils sont la propriété. Les Français ne s'en rendent peut être pas compte, mais nous sommes devenus une parfaite dictature qui ne saurait dire son nom tant la censure et l'omerta est aujourd'hui de mise sur les grandes antennes, TV ou Radio. Heureusement aujourd'hui il y'a internet, et tout de même encore certains journalistes, habités par la déontologie qui fait la beauté de leur métier.
    Pour répondre clairement à la question posée: la reconnaissance et l'inscription constitutionnelle du vote blanc de plein exercice serait une parfaite et moderne mesure qui permettrait cette fois de savoir qui LES FRANCAIS considèreront comme grand ou petit. Mais ça, .... les "Grands" candidats, ceux promus et sponsorisé à tout va (hein monsieur Macron), en ont une peur bleu : ils n'existent que parce qu'ils sont portés par un systeme à bout de souffle (je vous invite par ailleurs à examiner les comptes de ces partis sur le site de la CNCCFP), et ONT PEUR DES FRANCAIS et de leur vote.

  • zib zab zob
    zib zab zob     

    Il n'ya a pas de petits ou grand candidats, il y a des candidats. Point.
    Maintenant aux journalistes de faire preuve de maturité et inviter les candidats sérieux et arreter d'interviewer toujours les mêmes, et de changer un peu. Macron, n 'est pas un GROS ou GRAND candidat, c'est un candidat. Du système, certes mais un candidat quand même, qu'on arrete de nous prendre pour des imbéciles sur l'envolée d'un mec qui n'a jamais été élu nulle part et qui soudain remplie des salles avec des discours vides de sens. Il serait temps que vous compreniez qu'aujourd hui droite et gauche c est la meme chose, et c'est Bruxelles qui décide, et que pour régler une partie des problèmes qu' on a sérieux débat sur un FREXIT est à mettre sur la table...
    Donc pour en revenir à nos moutons, il serait bien que les médias relisent la charte de Munich, que le CSA se bouge le cul pour faire respecter les temps de parole et surtout arreter de la donner toujours aux memes clampins... Ras le bol... Sérieux...

    La censure d'Asselineau que je suis depuis quasiment ses débuts est carrément scandaleuse, au vu de la clarté des ses conférences, explications et régularité dans ses analyses, beaucoup devraient en prendre de la graine. Meme Cindy Lee a eu plus de temps de parole que lui. Enfin bref, ayez une conscience...

  • Bertrand Lecourvoisier
    Bertrand Lecourvoisier     

    je suis désolé d'être d'accord avec vous...

  • Guido Braceletti
    Guido Braceletti     

    les parrainages devraient être accordés de façon anonyme sur un programme détaillé avec engagement du candidat de mettre celui-ci en application en cas de victoire , sous réserve de poursuites judiciaires à la fin du mandat . Cela éviterait les promesses démago jamais tenues depuis 50 ans

Votre réponse
Postez un commentaire