"Pas évident d'enfermer des gens qui n'ont pas commis d'autre crime que de traverser la Méditerranée"
 

François Gemenne, chercheur à l'université de Liège et spécialiste des questions migratoires, assure que l'accord trouvé cette nuit entre les dirigeants de l'UE est "important", mais que de nombreuses questions restent en suspens, notamment sur les "centre fermés".

Votre opinion

Postez un commentaire