Patrick, militant FN: "Je ne suis pas facho ni raciste, donc je vais suivre Florian Philippot"
 

Le départ de Florian Philippot divise les militants et électeurs frontistes. Si à Perpignan on se réjouit du départ de l'ex-numéro 2 du parti, à Forbach, on se dit prêts à suivre le leader des Patriotes.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire