Philippe, serveur en brasserie: "Le pourboire? C'est comme le bonjour ou le au revoir, ça se perd"

Philippe, serveur en brasserie: "Le pourboire? C'est comme le bonjour ou le au revoir, ça se perd"
 

Bientôt obligatoires les pourboires? L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH) y réfléchit, car cette tradition se perd. Mais pour Philippe, serveur dans des brasseries parisiennes, forcer la main des clients serait contreproductif.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire