Gilles Savary, député PS de Gironde
 

Quinze TGV à étage, qui s'ajoutent aux six destinés à la ligne Lyon-Turin, plus vingt locomotives dépanneuses: le gouvernement et Alstom ont annoncé mardi une pluie de commandes et d'investissements étalés sur quatre ans, pour maintenir et développer l'activité de l'usine de Belfort, un temps menacée. Des annonces vertement critiquées par Gilles Savary, député PS de Gironde, ce mercredi sur RMC

Votre opinion

Postez un commentaire