Le parti pris d'Hervé Gattegno sur RMC
 

EDITO - Ce mardi, Alain Juppé recevra François Hollande à Bordeaux pour inaugurer la Cité du vin. Lancé dans la course à l'Elysée, l'actuel maire de la ville se veut l'anti-Hollande de 2012. Cependant, la crise autour de la loi Travail d'aujourd'hui ressemble à celle des grandes grèves de 1995. C'est pourquoi Hervé Gattegno estime que cette déroute politique devrait être une leçon pour lui: plutôt que de se positionner comme l'anti-Hollande, Alain Juppé devrait être l'anti-Juppé.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • quaidesorfevres
    quaidesorfevres     

    GATTEGNO le plus pédant des pédants!..........................

Votre réponse
Postez un commentaire