× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Préjudice d’angoisse pour les victimes de terrorisme: "une question de reconnaissance"
 

Le Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme a voté lundi soir le principe de la reconnaissance du préjudice d’angoisse pour les victimes et proches de victimes d'acte de terrorisme, qui n’était jusque-là pas pris en charge. Une bonne nouvelle pour les associations de victimes, comme l’explique Emmanuel Domenach, vice-président de l’association 13onze15.

Votre opinion

Postez un commentaire