Prise d’otages à l’Assemblée, un blessé
 

Sans surprise, Manuel Valls a obtenu hier la confiance des députés – mais à une majorité relative de 269 voix, 31 députés socialistes s’étant abstenus. Après cette séance très politique, le blessé, c’est le Premier ministre ?

Votre opinion

Postez un commentaire