En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un radar embarqué.
 

L'association 40 millions d'automobilistes a dénoncé lundi la "privatisation" des radars embarqués, prévu d'ici septembre, et dictée selon elle par l'"excellente opération financière" que cela représenterait pour l'Etat. Un discours qui agace Julien Thibault, secrétaire général de l'association Victimes et Citoyens, pour qui ces radars embarqués sont une arme indispensable pour faire baisser la mortalité routière.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Batteur
    Batteur     

    Non, archi-non aux radars embarqués privatisés. Il suffit d'observer le bal des grues de la fourrière à Paris, lesquelles foncent sur leurs proies comme des vautours pour faire du chiffre, pour savoir ce qui se passera si par malheur, ces radars se généralisent !

  • gochexit
    gochexit     

    La vente sur le Net des illuminateurs laser IR va exploser!

  • Bajul
    Bajul     

    La surprise de la boîte aux lettres , ce sera super sauf si le type qui est pris à 160 va se pétarder un peu plus loin !!! L'efficacité de l'amende sera sans effet ......

  • ancien
    ancien     

    Évidemment l'aspect financier pour le commun des mortels donne de l'urticaire mais qu'est ce à côté de la souffrance des victimes (familles et individus eux-mêmes). Ce qu'il faudrait c'est que les infractions soient réellement analysées en fonction de leur dangerosité : ne pas mettre sa ceinture ne devrait pas entrainer la perte de points par exemple (je prends le premier exemple qui me vient à l’esprit) tant les points sont précieux mais uniquement une amende qui pourrait augmenter en cas de récidive. Une justice plus compréhensive serait mieux acceptée et l’effet tiroir-caisse indéniable des mesures actuelles ne serait plus évoqué, me semble-t-il.

    Batteur
    Batteur      (réponse à ancien)

    Non, archi-non aux radars embarqués privatisés ! Il suffit de voir le bal des grues de la Fourrière à Paris, lesquelles foncent sur leurs proies comme des vautours pour faire du chiffre, pour savoir ce qui se passera si, par malheur, cette disposition entre en vigueur... Automobilistes-vaches à lait: Plus que jamais !

Votre réponse
Postez un commentaire