Le 5 octobre dernier, le DRH d'Air France avait été violemment pris à partie par les salariés
 

REACTIONS - Les cinq salariés d'Air France mis en cause dans l'affaire de la chemise arrachée se retrouvent devant la justice. Ils sont jugés ce mardi pour violences aggravées en réunion sur deux cadres de la compagnie, et cinq agents de sécurité au tribunal correctionnel de Bobigny.

Votre opinion

Postez un commentaire