"Qu'on nous aide, qu'on nous facilite les choses": le cri du coeur de Maryse, qui a tout lâché pour sa fille handicapée

Mis à jour le
"Qu'on nous aide, qu'on nous facilite les choses": le cri du coeur de Maryse, qui a tout lâché pour sa fille handicapée
 

Ils sont 11 millions en France: les "aidants" consacrent une partie de leurs vies à un enfant handicapé, un mari malade... bénévolement. Une proposition de loi propose de créer un vrai statut doté d'un congé d'un an et rémunéré.

Votre opinion

Postez un commentaire