Quand le principal d'un collège organise une fausse prise d'otage: "Les enfants ont eu très peur"
 

Au lieu de l'exercice "attentat intrusion" que les écoles, collèges et lycées doivent organiser, le principal d'un collège de Guyane a eu la bonne idée de simuler une prise d'otage avec faux coups de feu. Ce qui a créé une grosse frayeur aux élèves, mais aussi aux enseignants qui n'avaient pas été prévenus.

Votre opinion

Postez un commentaire