Quand les politiques s'emparent du cas "Rabiot"
 

PRÉSIDENT MAGNIEN - Avant même la première réaction de Didier Deschmps, nous avons eu droit à la position officielle de Benjamin Griveaux. Du côté des Insoumis, Alexis Corbière a pris la défense d'Adrien Rabiot. 

Votre opinion

Postez un commentaire