En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Rapport Pisa: "Ce qui compte le plus, ce sont les bons élèves. On sacrifie le bien commun"
 

Le rapport Pisa sur le niveau des élèves dans le monde publié mardi pointe l'influence du milieu socio-économique dans les performances d'un élève. Pour l'historien de l'éducation Claude Lelièvre, la France tient en effet à ses élites quitte à "sacrifier le bien commun".

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Bajul
    Bajul     

    Quand on aura compris que la discipline et le respect font les 3/4 de l'enseignement , on aura tout compris !!! Il y a des profs ou instits qui ne peuvent même pas faire 10 mn de cours en 55 mn et encore seulement pour quelques élèves ! Et puis pourquoi personne ne veut aller enseigner dans les cités ??? Il faudrait se poser les bonnes questions .......Au Japon il y a des classes de 50 et on n'entend pas un bruit ......ça fait rêver .......

Votre réponse
Postez un commentaire