Grandes Gueules
 

Samedi soir, face à la stratégie d’obstruction orchestrée par La France insoumise et le groupe communiste, le Premier ministre a engagé devant l’Assemblée nationale la responsabilité du gouvernement pour faire adopter sans vote le projet de réforme des retraites, via l’article 49-3 de la Constitution. La droite et la gauche ont déposé 2 motions de censures distinctes mais se rejoignent sur les conditions. A noter que le déclenchement du 49.3 ne signe toutefois en aucun cas l’adoption définitive du texte, ni la fin du parcours législatif de la réforme des retraites. Recours au 49-3: un scandale démocratique?

Votre opinion

Postez un commentaire