Des migrants à la frontière hongroise en mai 2016.
 

Les Hongrois sont appelés aux urnes ce dimanche pour se prononcer sur l'accueil des migrants dans le pays. Un référendum qui intervient alors que le gouvernement de Viktor Orban s'oppose depuis des mois au plan européen de répartition des réfugiés.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • vivima
    vivima     

    Je serais la Hongrie, je quitterais cette UE qui ne fait que détruire et ordonner contre l'avis des citoyens...
    A quand un hongrexit ?

  • skaia64
    skaia64     

    Ils sont curieux ces hongrois ! chez eux, on demande l'avis du peuple.

Votre réponse
Postez un commentaire