× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER

Référendum sur la constitution européenne: "Il n'y avait pas d'allégresse pour ce non"

Le 29 mai 2005, la France disait "non" à l'instauration d'une constitution européenne.
 

C'était il y a dix ans, jour pour jour: les Français disaient "non" au référendum sur le traité visant à instaurer une constitution européenne. Ce vendredi, RMC tend son micro pour savoir ce qu'il reste du "non" de 2005.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Kid Limonade
    Kid Limonade     

    Trop fastoche Monsieur Brunet ! Les français ont dit Non, quand moi Kid Limonade je disais Oui, Et les français ont été spoliés de leur choix ! Vous justifiez celà ? Ici vous comprendrez pourquoi je suis un fervent opposant au référendum.

  • huppé ère
    huppé ère     

    10 ans après, la forfaiture de Sarkozy approuvée par les socialistes doit être sanctionnée.
    Dire Non à la constitution européenne, c’est dire Non à l’UE. Il est vitale d’en sortir par l’article 50 du TUE. C’est l’objectif de l’UPR de François Asselineau qui lance une pétition « Pour que le gouvernement organise un référendum sur la sortie de l'Union européenne par application de l'article 50 du TUE, comme s'est engagé à le faire le gouvernement britannique », car la démocratie, c’est avant tout le droit d’expression.
    Rendons hommage à Philippe De Villiers qui dénonçait en 2005 la directive Bolkestein et nous alertait à la veille du scrutin.

Votre réponse
Postez un commentaire