"Réforme du lycée: à partir d’aujourd’hui, un élève de seconde doit choisir ce qu’il fera plus tard, sans retour en arrière possible. Pour moi c’est beaucoup trop tôt"
 

Pour Éric Brunet, avec la nouvelle réforme du lycée, on demande beaucoup trop tôt aux élèves de choisir ce qu'ils voudront faire plus tard, sans qu'ils aient la possibilité de faire marche arrière. D'accord ? Pas d'accord ? "Réforme du lycée: à partir d’aujourd’hui, un élève de seconde doit choisir ce qu’il fera plus tard, sans retour en arrière possible. Pour moi c’est beaucoup trop tôt"