L'enfer libyen des migrants africains: "Si je raconte les tortures que j'ai subies, je vais pleurer"
 

RMC a pu rencontrer dans un centre de transit de l'OIM, l'Organisation Internationale des Migrations basé à Agadez au Niger, des migrants qui ont dû abandonner leur rêve d'Europe après avoir subi l'enfer libyen.

Votre opinion

Postez un commentaire