Relaxe de Jawad Bendaoud: "On s'est trompé de procès, ce n'était pas celui des terroristes du 13 novembre"

Relaxe de Jawad Bendaoud: "On s'est trompé de procès, ce n'était pas celui des terroristes du 13 novembre"
 

La grande gueule Etienne Liebig a tenu à relativiser l'ampleur du procès de Jawad Bendaoud, logeur de deux jihadistes du 13-Novembre, et relaxé mercredi par le tribunal correctionnel de Paris.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire