× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Mis à jour le
« Le Parti pris » d'Hervé Gattegno, c'est tous les matins à 7h50 sur RMC du lundi au vendredi.
 

La contestation gagne du terrain dans la justice depuis que Nicolas Sarkozy a réclamé « des sanctions » dans l'affaire du meurtre de Laëtitia à Pornic. Lundi, François Fillon a lancé un appel à « la responsabilité ». Pour Hervé Gattegno, il s'est trompé de pays. Son parti pris : bienvenue dans la République des irresponsables !

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • kasi
    kasi     

    Mr gattegno votre parti pris c'est celui de l'anti-sarkosyste primaire , s'en est dégoulinant, c'est pas du journalisme, c'est un procés à charge permanent, bref de la politique quoi,je ne comprends pas ce que bourdin vous trouve, lui qui crie en permamence sa neutralité et sa liberté, mais avec vous il se renferme!

  • pillll
    pillll     

    Tout le monde couche avec tout le monde ,demain on ne s'aime plus , après demain on se lèche !

  • smartiz
    smartiz     

    il n'y avait, que cette tragédie, on pourrais a la rigueur leurs pardonner? car l'erreur est humaine( mais notre magistrature a l'air d l'oublier,puisque eux, se jugent au dessus des lois) mais c'est loint d'etre le cas!...... la liste des bavures de la justice, est longue, comme un jour sans pain.SINCERES SALUTATIONS

  • Xavier76
    Xavier76     

    A Monsieur Gattegno qui nous fait des rappels à la Loi, il faudrait vous rappeler que le droit de grève existe aussi dans la fonction publique. En l'occurrence pas chez les magistrats certes, mais puisque vous avez cru bon de parler de "fonctionnaires qui bloquent un service public", sachez que les fonctionnaires ont aussi le droit de faire grève, y compris parfois lorsque cela gêne le bon fonctionnement d'un service public, que ça vous plaise ou non. Il n'y a pas à s'en féliciter mais le droit existe et c'est normal, point. Ensuite, je trouve malhonnête votre présentation des faits sur la motivation de la réaction des magistrats. Ce contre quoi s'insurgent les magistrats, c'est le fait que Nicolas Sarkozy comme à son habitude désigne à l'avance des coupables avant qu'aucun enquête n'ait été effectuée, et non le fait que des magistrats puissent être sanctionnés s'ils ont effectivement commis des fautes. De ce point de vue dire que les magistrats refusent toute responsabilité est une contre-vérité. Mais surtout ce qui me gêne le plus dans votre billet, c'est que nulle part vous n'exprimez de réserve sur l'habitude de Nicolas Sarkozy à récupérer politiquement le moindre fait divers dramatique, pas plus que vous ne mettez l'accent sur la possible responsabilité du gouvernement dans les dysfonctionnements de la justice. De fait, au final votre analyse journalistique est non seulement partisane mais surtout incomplète et pour tout dire faite à la truelle. Alors la prochaine fois que vous voudrez donner des leçons de responsabilité, commencez par regarder ce que vous écrivez.

  • snaredrum
    snaredrum     

    sarkosy est le patron des magistrats et dans toute entreprise on demande des comptes !!!! y compris à RMC si les audiences ne correspondent pas aux sommes investies , point barre . Les juges et autres corps de la fonction publique se retranchent derrière leur mission ?????? de service public et bien leur mission c'est en 1 faire le job pour lequel ils sont payés en appliquant les lois votés par les élus des français ou faire rouler des trains même si les pates de la cantine étaient froides et que cela méritait une grève. Ce dont a besoin la fonction publique c'est une mise à niveau de leur indépendance comme ils disent !!!!!! ils ne sont pas indépendant , ils sont salariés des français et si leur employeur ne convient plus au revoir , ils dégagent

  • gcbc
    gcbc     

    qu'il est vilain ce nicolas...

    qu'ils sont gentils et responsables non magistrats "des 35 heures"

    débordés demotivés....

    ce WE ils vont pouvoir faire un rally Saab pour se ressourcer

Votre réponse
Postez un commentaire