Grandes Gueules
 

Le gouvernement étudie la piste d'un report de l'âge de départ à 64 ans, au rythme de six mois supplémentaires par an à partir de la génération 1961. Cette piste permettrait de rapporter 14 milliards d’euros d’ici 2026 si l’on se fie au rythme de transition envisagé par les défenseurs du projet, à savoir six mois par an. Dans le camp des contre, le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand et bon nombre d'élus En Marche. Parmi les pour, Bruno Le Maire, Sébastien Lecornu mais aussi Alexis Kohler, le secrétaire général de l'Élysée. Jean Castex serait, lui, entre les deux… Retraite à 64 ans: inévitable ?