Roman Polanski en mai 2017 à Cannes.
 

A partir de ce lundi 30 octobre, la Cinémathèque française à Paris ouvre une rétrospective Roman Polanski. Une initiative que contestent les associations féministes, qui tentent de faire annuler l'événement, alors que le cinéaste est accusé par cinq femmes d'agression sexuelle ou et de viol. Raphaëlle Rémy-Leleu, porte-parole de l'association "Osez le féminisme", regrette le maintien de la manifestation.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • .Bajul
    .Bajul     

    moi aussi j aime les tres jeunes filles et j ai 71 ans et alors ?c est normal..

  • spirou
    spirou     

    Le satyre amateur de très jeunes filles aura droit aux applaudissements de gens a la morale bien accommodante

Votre réponse
Postez un commentaire