En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Samah, enseignante, envisage pour la première fois de ne pas voter: "quand je vois les candidats…"
 

32% des électeurs se disent tentés par l'abstention lors de la prochaine présidentielle, selon une enquête du Centre de recherche politiques de Sciences Po (Cevipof). RMC a rencontré Samah, enseignante en Seine-St-Denis qui, pour la première fois, hésite à aller voter.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • chopine
    chopine     

    Avec de tel raisonnement d'enseignante comment voulez vous que les jeunes est le sens civique

  • ancien
    ancien     

    On ne peut laisser aux autres le soin de choisir et rester en marge, il faut savoir prendre une décision car la vie continue et il faut pouvoir essayer de lui donner un sens. Trop "facile" di dire ensuite "je n'avais pas voté pour lui" alors que l'on se met sur le côté et que l'on laisse passer tout le monde. Non, un peu de courage en souhaitant faire un bon choix.

    chopine
    chopine      (réponse à ancien)

    Rendons le vote obligatoire

Votre réponse
Postez un commentaire