× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Mis à jour le
Nicolas sarkozy critique à nouveau le ps pour les incidents de bayonne
 

BORDEAUX (Reuters) - Nicolas Sarkozy a dénoncé samedi, sans les nommer, la présence de militants socialistes aux côtés des nationalistes basques qui...

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Pirate 40
    Pirate 40     

    Epuration




    Un petit déplacement dans le sud ouest de la France tout en bas à gauche sur la carte géographique, au pays basque, à Bayonne, et patatras notre Président s’effondre comme ces caïds qui s’écroulent lorsque le vent tourne et que la garde rapprochée n’est plus si proche.

    Le maire de Bayonne avait déconseillé au Président ce déplacement, il connaît son pays, ici ça chauffe facilement, ce n’est pas Paris où tout le monde dîne avec tout le monde, où tout le monde reçoit tout le monde, où tout le monde tutoie tout le monde, ici on s’en fout, on n’espère pas une direction de théâtre, une émission à la rentrée, une sortie de placard audiovisuel, la direction du service politique de TF1, la présidence de Veolia, le départ d’Anne Lauvergeon d’AREVA, l’interview exclusive de Carla Bruni, la mairie du 7e arrondissement de Paris. Ici on attend rien pour soi mais on espère beaucoup pour tout le monde.

    Ici on est basque, d’abord, et on est loin, et ici, que l’on soit content ou pas content on le dit de la même façon, c’est à dire debout ensemble et dans les rues. Parce qu’ici, le maire donne les clefs de la ville pour que vive la fête pendant plusieurs jours. Pour faire court ici ce n’est pas le plateau du journal de vingt heure de TF1 ni celui de France2 ni une interview en terrasse avec David Pujadas ni un tête à tête avec Yves Calvi et Jean Pierre Pernaut; ici, on ne sélectionne pas les gens qui vont vous entourer pendant vos fausses conversations avec le monsieur ou la madame « Francequiselèvetôt », ici on ne choisit les gens en fonction de leur tailles pour ne pas montrer que le Président n’est pas bien grand, ici on ne vire pas un Préfet de la République parce qu’il a osé laissé libre des gens en colères criant leur rage sur le cortège présidentiel, ici on ne mobilise pas d’office et sans demander la permission aux parents les enfants des écoles afin de brandir des drapeaux lorsqu’on leur en donnera l’ordre devant le Président en visite, ici on ne fait pas un assemblage d’ouvriers pour créer une petite foule compacte autour du Président car le personnel de l’usine en question ne voulait pas être instrumentalisé, ici on tient pas à l’écart le personnel d’un hôpital en colère par une double rangée de CRS, ici on ne recrute pas des figurants pour faire nombre sur un chantier, ici c’est la France non épurée Monsieur le Président. A Bayonne c’est la France libre de votre service de communication.

    Vous n’êtes pas tombé dans un guet-apens Monsieur le Président, vous vous êtes heurté à la France qui souffre et qui a l’outrecuidance de vous le faire savoir.

    On ne peut pas pendant au moins cinq ans prendre des airs d’évidences, jouer des épaules pour affirmer un volontarisme sans prudence, ridiculiser les propos et les idées de vos adversaires, tout réduire en « pour ou contre », « noir ou blanc », « bien ou mal », « victime ou agresseur » et afficher un tel bilan après, on ne peut pas Monsieur le Président se poser en sauveur en permanence et ne sauver personne ou si peu, les Français ne veulent pas de coups de téléphone dans l’urgence à Lakshmi Mittal, d’un autre de Xavier Bertrand à ce PDG pour lui dire que ce qu’il fait n’est pas bien, de marchandages avec les copains plein aux as pour mettre de l’argent dans tel ou tel usine en difficultés, les français n’ont pas besoin de Zorro-bricolo, mais de lois protectrice du travail et de la dignité du travailleurs, les français ne veulent pas de cette politique du coup par coup en fonction des sondages et des échéances législatives, les français n’ont pas besoin d’un « parrain » mais d’un Président monsieur le Président.

    Je crains que d’autres villes ne soient tentées de vous le faire savoir et d’ailleurs je lance un appel pour créer une sorte d’Intervilles politique qui consistera à ce que cette France non épurée malgré ces cinq années de sarkozysme, s’exprime comme elle le souhaite sur le passage du Président Candidat.

    Pour l’instant Bayonne a frappé un grand coup, qui relèvera le défi ?

  • moutchic
    moutchic     

    François Bayrou dénonce l'amalgame que fait le président entre les extrémistes basques et les militants socialistes pour bien connaitre le pays ils ne sont pas amis ils étaient là avec le programme ils n'allaient pas se cacher parceque des inconsequences de COM de l'UMP a exposé le Président.
    Sans avoir fait polytechnique on pouvait prévoir que vu le tempérament basque et la coNfiguration du terrain il serait difficile de prandre de foule ;
    Pas de cordoh de sécurité à des km, pas de cars déversant des militants UMP comme c'est le cas des autres déplacements .
    Louis XIV ne savait rien de la situation mais à force d'etre entouré de courtisans qui ne veulent que leur petit pouvoirle président en est au meme point ou alors plus grave refuse-t-ilde comprendre la situation ,et que penser des jeunes talents brillants quil'entourent et qui abondent à ces foucades our rester au pouvoir? Ne sont -il pas en train de se venfre à celui qu'ils croient le plus offrant ?

  • moutchic
    moutchic     

    François Bayrou dénonce l'amalgame que fait le président entre les extrémistes basques et les militants socialistes pour bien connaitre le pays ils ne sont pas amis ils étaient là avec le programme ils n'allaient pas se cacher parceque des inconsequences de COM de l'UMP a exposé le Président.
    Sans avoir fait polytechnique on pouvait prévoir que vu le tempérament basque et la coNfiguration du terrain il serait difficile de prandre de foule ;
    Pas de cordoh de sécurité à des km, pas de cars déversant des militants UMP comme c'est le cas des autres déplacements .
    Louis XIV ne savait rien de la situation mais à force d'etre entouré de courtisans qui ne veulent que leur petit pouvoirle président en est au meme point ou alors plus grave refuse-t-ilde comprendre la situation ,et que penser des jeunes talents brillants quil'entourent et qui abondent à ces foucades our rester au pouvoir? Ne sont -il pas en train de se venfre à celui qu'ils croient le plus offrant ?

  • moutchic
    moutchic     

    François Bayrou dénonce l'amalgame que fait le président entre les extrémistes basques et les militants socialistes pour bien connaitre le pays ils ne sont pas amis ils étaient là avec le programme ils n'allaient pas se cacher parceque des inconsequences de COM de l'UMP a exposé le Président.
    Sans avoir fait polytechnique on pouvait prévoir que vu le tempérament basque et la coNfiguration du terrain il serait difficile de prandre de foule ;
    Pas de cordoh de sécurité à des km, pas de cars déversant des militants UMP comme c'est le cas des autres déplacements .
    Louis XIV ne savait rien de la situation mais à force d'etre entouré de courtisans qui ne veulent que leur petit pouvoirle président en est au meme point ou alors plus grave refuse-t-ilde comprendre la situation ,et que penser des jeunes talents brillants quil'entourent et qui abondent à ces foucades our rester au pouvoir? Ne sont -il pas en train de se venfre à celui qu'ils croient le plus offrant ?

  • janvier
    janvier     

    M. Sarkozy pense-t-il que le peuple français n'a le droit QUE de l'acclamer ? Les Français ont-ils le droit de s'exprimer de façon négative envers lui ? Quant à la HAINE et les gens PRETS à TOUT, il suffit de regarder les nombreuses vidéos pour se rendre compte que c'est une contre-vérité totale. Une de plus...

  • louis13
    louis13     

    Les Français aiment leur Pays,mais il n'aime l'homme qui les a bafoué pendant sont mandat qui a mis la France parterre ,et qui a demander comme les roi ne pas recevoir le candidat de l'opposition comme s' il avait le pourvoir a vie ;que les conservateur étranger reste a leur place . La FRANCE et maître de sont destin

  • velo 67
    velo 67     

    il n est plus maitre du jeu ,et s enfonce à chaque intervention.Il apparait de + en + vulnerable;il va craquer

  • terre du limousin
    terre du limousin     

    ils sont bien contents ! alors qu'ils arrêtent de se plaindre

  • Manraf
    Manraf     

    Sarkozy a une nouvelle fois utiliser la colère d'une majorité de Français pour se victimiser, stigmatiser les citoyens et assimiler tous ces adversaires aux socialistes ! Cette pratique démontre une absence de programme et le plus grave, une incapacité à réunir les citoyens ! le vrai Sarkozy haineux et saltimbanque, est de retour et nos institutions républicaines sont en danger... Je pense aussi qu'il aura des comptes à rendre après les dépenses de l'argent public pour le début de sa campagne en tant que candidat à l'élection présidentielle ! Il devra également s'expliquer sur les services rendus à ses amis et familiers sur le dos des finances publiques ! J'entends déjà au loin comme un tintement de casseroles...

  • sidieuexisteilnepasseraplus
    sidieuexisteilnepasseraplus     

    et qui promet sans cesse honte à celui qui ne sait plus quoi faire pour etre reelu honte a celui qui a grandi la misère en france et qui a
    enrichi encore plus les riches !
    honte à celui qui s est augmenté de 70% et qui demande aux francais depuis 2007 des efforts honte a celui qui ment a tous les salariés de france et qui dine avec ses copains du cac 40
    honte a lui et à son parti!!!
    il a multiplié la pauvreté et engendré des millions de chomeurs !!!

Votre réponse
Postez un commentaire