Sarkozy : «Je n'ai jamais senti un tel ras-le-bol»

Votre opinion

Postez un commentaire