Sarkozy: «Je n'ai jamais tenu de propos violents»

Votre opinion

Postez un commentaire