× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Mis à jour le
Sarkozy, président du pouvoir d'achat  ?
 

Hier mercredi, devant les députés UMP, le chef de l'Etat a affirmé qu'il était bel et bien le «président du pouvoir d'achat», conformément à ce qu'il avait promis pendant la campagne pour la présidentielle. Êtes-vous d'accord avec Nicolas Sarkozy ?

Votre opinion

Postez un commentaire

254 opinions
  • thor94
    thor94     

    Sarko est bien le président du pouvoir d'achat.
    Mais dans le sens négatif.
    Il a consacré son mandat a diminuer les impots (des riches) et augmenter les salaires (des riches, dont le sien) et inversement pour les pauvres afin de compenser.

    Bref c'est le président qui a tué le pouvoir d'achat

  • montoya
    montoya     

    Pouvoir d'achat je croyais qu'il devait aller le avec les dents ...

  • *Liberté*
    *Liberté*     

    ... oser tenir de tels propos dénote d'un piètre respect du citoyen français! ENCORE 11 mois à tenir, à moins que ...

  • punissons la RACAILLE POLITIQUE
    punissons la RACAILLE POLITIQUE     

    No comment ...

  • Action44
    Action44     

    ... a régressé. Le vote de 91 % le prouve largement !! Tous des "bonimenteurs ambitieux du pouvoir". C'est tout, mais pour les citoyens... rien, nada. Au contraire tout a augmenté, les loyers, les charges, l'EDF, le gaz, l'alimentaire .. surtout depuis le passage à l'Euro. Il n'y a que les actionnaires, ceux qui jouent en bourse, les gros revenus, les societés du CAC40, les évadés fiscaux, les grous revenus, les nantis qui s'en sortent !!Alors comme "Président du pouvoir d'achat", message auquel 53 % des Français se sont laissés berner !!! Moi je n'y ai d'ailleurs jamais cru .. en raison de la mondialisation, des délocalisations de notre industrie qui dure depuis + de 35 ans ..Les "30 glorieuses" sont terminées depuis les années 1970 !!.. On ne peut pas toujours faire l'autruche !!..
    Quelle mascarade !! C'est comme J. Chirac. Je cite : "je vais réduire la fracture sociale" !!

  • coquine66
    coquine66     

    pour le classement de l Espagne revoyez votre copie!!!!

  • Grelor57
    Grelor57     

    Oui pour le pouvoir d'achat du monde non salarié! en tout cas pas pour celui des salariés, chômeurs et précaires je peux vous le confirmer! de toute manière le PIB de l'industrie ne représente plus que 13% du PIB français.Dans ce pays, il faut être tout, mais pas un salarié de l'industrie ou de la prestation de service à l'industrie.

  • HECHT RENE
    HECHT RENE     

    Avez-vous remarqué, à titre personnel, que les centrales nucléaires, les armes, les avions de combat vendus par SARKO à des dirigeants comme KADHAFI et qui d'après lui rapportaient plusieurs Milliards, n'ont donné que du Pouvoir d'Achat au train de vie de l'Elysée et de Matignon ?

  • HECHT RENE
    HECHT RENE     

    Avenir de raison qui est,soit à l'UMP,soit né avec une cuillère d'or ou d'argent,n'est pas au courant des REALITES de la vie du simple Citoyen.Réformes faites par exemple dans la Fonction Publique ou 1 Fonctionnaire sur 2 n'est plus remplacé et où la masse salariale économisée est redistribuée dans les Ministères qui n'arrêtent pas de gonfler leurs effectifs par des Hors-cadres à 20-30.000 Euros mensuels. En tant que "petit" fonctionnaire je suis parti à la retraite à 55 ans MAIS avec les 160 trimestres DONC 40 années de cotisation demandées à l'époque, ayant commencé à travailler dans le Privé à l'âge de 15 ans pour avoir MOINS de 800 Euros mensuels, c'est cela la réalité des réformes de DROITE.

  • DRAREG
    DRAREG     

    C'est bien ce "président" Sarkozy qui a initié sa grande idée de LME, loi de modernisation économique, qui prônait de faciliter la construction de plus de grandes surfaces pour faciliter disait 'il en 2008, la concurrence?
    Ces grands groupes commerciaux aujourd'hui, dictent leurs lois et leurs prix, aux agriculteurs, aux maraîchers et aux petits
    producteurs. Fini la luzerne, le foin, la culture des prairies dédiées aux animaux, vive le maïs et ses 2500 m3 d'eau à l'hectare, vive la production agricole qui ne tient aucun compte des saisons, vive la transformation d'agriculteurs libres en esclaves de la grande distribution.
    A quoi assiste t'on aujourd'hui,pensez vous que la "sècheresse" est seule responsable des désordres économiques dans l'agriculture, bien sur que non.
    Le choix des végétaux cultivables n'appartient plus aux hommes de l'art, les agriculteurs mais aux marchands. Faire du blé cette année est moins rentable que l'année dernière, le maïs lui, est toujours une plante qui épuise les ressources en eau, quelle logique dans le merchandising des produits agricoles.
    La FNSEA est le rabatteur de la droite dans le monde agricole, et interdit la naissance de
    tout autre syndicat. Il n'est qu'à observer et entendre la figure politique de la paysannerie Française Mr Christian Jacob pour comprendre que le sort des paysans n'est pas franchement son problème.
    Ce n'est pas polémiquer que de constater que le report de l'âge de la retraite a été imposé de force par le pouvoir, et que l'on ne peut pas parler de réformes quant on prend des mesures qui font reculer le progrès social.
    Que ce soit dans le bâtiment ou dans les égouts ou dans certaines usines, la mortalité de leurs ouvriers n'atteint pas l'âge de 60 ans. Repousser l'âge de la retraite pour ces catégories revient à leurs supprimer la simple possibilité de retraite. Il ne s'agit pas des députés et sénateurs qui peuvent travailler sans problème jusqu'à 100 ans, étant donné le peu d'effort qu'ils accomplissent.Le spectacle de leurs sieste à l'assemblée Nationale ou au sénat est par ailleurs désagréable pour les gens qui travaillent.
    Les classes ferment, certaines municipalités en sont réduits à payer eux mêmes les salaires des enseignants, l'insécurité oblige les communes à payer une police municipale, puisque l'état supprime les postes, les hopitaux sont dans l'obligation de fermer des lits et des services, a la grande satisfaction des cliniques privées, le service public est attaqué par ce gouvernement par idéologie politique.
    La dette est exponentielle et la seule réaction de ce président est de réduire l'ISF après avoir été contraint de supprimer le bouclier fiscal si injuste.Nicolas Sarkozy est le président des riches et le restera dans l'histoire.

Lire la suite des opinions (254)

Votre réponse
Postez un commentaire