Grandes Gueules
 

Dans un entretien à Valeurs actuelles, Manuel Valls dénonce "un cocktail explosif" mettant à mal actuellement la société française. L'ancien Premier ministre parle même de guerre: "La lutte des classes disparaît au profit de l’affrontement, de la guerre entre races". D'après lui, "Cette guerre est terrible, car elle essentialise en fonction de la couleur de peau". L'ancien chef du gouvernement regrette aussi l'émergence d'une "logique de la victimisation". Il estime que cette logique est renforcée grâce aux liens entre le mouvement indigéniste et une partie de la gauche. Selon Manuel Valls, "la guerre des races remplace la lutte des classes": a-t-il raison?

Votre opinion

Postez un commentaire