Shorts et minijupes interdits malgré la chaleur: "Le collège ce n'est ni la plage, ni la maison"
 

En ces jours de fortes chaleurs, des parents et des élèves s'indignent contre des règlements intérieurs de collèges et lycées qui interdisent le port de shorts ou de jupes. Exemple à Bergerac, en Dordogne, où malgré 32° attendus ce mercredi, un tiers des collèges interdisent shorts et mini-jupes. Mais pour le secrétaire général du SNPDEN, le syndicat national des personnels de direction de l’Éducation nationale, ce n'est pas parce qu'il fait chaud que les élèves ne doivent pas porter des "tenues appropriées".

Votre opinion

Postez un commentaire