En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"Si on avait les mêmes dotations en Seine-Saint-Denis qu'en Corse, on serait riches!"
 

Pour la grande gueule Etienne Liebig, le chef de l'Etat a bien fait de ne pas céder aux revendications des nationalistes corses. "Aucun président de la République élu démocratiquement ne choisira de casser l'intégrité du territoire", juge-t-il ce jeudi.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire