SNCF: "Nous ne sommes pas responsables des inondations, nous resterons en grève"

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • daddicool
    daddicool     

    Les Français sont pris en otage par une société qui a le monopole des transports.
    Une proposition: pourquoi ne pas ouvrir le marché du transport à la concurrence?

  • Au fait
    Au fait     

    Soit, Monsieur,
    je voudrais voir votre tête, si hospitalisé, pour une opération d'urgence,
    le chirurgien vous répond,
    navré, mais je fais grève !!!

  • Au fait
    Au fait     

    Soit, Monsieur,
    je voudrais voir votre tête, si hospitalisé, pour une opération d'urgence,
    le chirurgien vous répond,
    navré, mais je fais grève !!!

  • Au fait
    Au fait     

    Soit, Monsieur,
    je voudrais voir votre tête, si hospitalisé, pour une opération d'urgence,
    le chirurgien vous répond,
    navré, mais je fais grève !!!

  • Au fait
    Au fait     

    Soit, Monsieur,
    je voudrais voir votre tête, si hospitalisé, pour une opération d'urgence,
    le chirurgien vous répond,
    navré, mais je fais grève !!!

  • Au fait
    Au fait     

    Soit, Monsieur,
    je voudrais voir votre tête, si hospitalisé, pour une opération d'urgence,
    le chirurgien vous répond,
    navré, mais je fais grève !!!

  • Au fait
    Au fait     

    Soit, Monsieur,
    je voudrais voir votre tête, si hospitalisé, pour une opération d'urgence,
    le chirurgien vous répond,
    navré, mais je fais grève !!!

  • titi80
    titi80     

    Voilà la solidarité prônée par les syndicats d'extrême gauche !! Nous ne pensons qu'à nos petits privilèges et tant pis si des entreprises coulent de leur faute et des salariés licenciés !!

  • Au fait
    Au fait     

    Soit, Monsieur,
    je voudrais voir votre tête, si hospitalisé, pour une opération d'urgence,
    le chirurgien vous répond,
    navré, mais je fais grève !!!

  • titi80
    titi80     

    Voilà la solidarité prônée par les syndicats d'extrême gauche !! Nous ne pensons qu'à nos petits privilèges et tant pis si des entreprises coulent de leur faute et des salariés licenciés !!

Votre réponse
Postez un commentaire