Soirées étudiantes: nos jeunes font-ils n’importe quoi?
 

Plus de dix foyers de contamination ont déjà été recensés dans l’enseignement supérieur, alors que tous les étudiants n’ont pas encore repris les cours. La situation pourrait très vite devenir explosive dans les universités françaises. Par exemple, à Toulouse, 87 étudiants ont été testés positifs à l’Insa. A Rennes, près de 500 étudiants ont été dépistés au coronavirus, après 43 cas positifs à l'université après notamment une soirée étudiante.  Soirées étudiantes: nos jeunes font-ils n’importe quoi?

Votre opinion

Postez un commentaire