Statut de réfugié pour un cadre supposé de Daesh: "Il faut une plus grande coopération entre les services de renseignements"

Malbrunot
 

Les Grandes gueules s'étonnent de voir qu'un homme supposé cadre de Daesh, a pu obtenir le statut de réfugié malgré son passage devant l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra).

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire