Suppression de postes à General Electric: comment l'Etat compte limiter la casse à Belfort?
 

Le géant américain General Electric a confirmé qu'il envisage de supprimer 1.050 postes en France. Les salariés de l'usine de Belfort sont inquiets alors qu'Emmanuel Macron demande à GE de tenir ses engagements sur l'emploi.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire