Suspension du pompier qui avait insulté Macron. Sanction méritée?

Suspension du pompier qui avait insulté Macron. Sanction méritée?
 

Une semaine jour pour jour après la manifestation du 15 octobre à Paris, où il avait été filmé en train d'insulter Emmanuel Macron, le pompier de l'Essonne Nicolas B. est suspendu. Les avocats du soldat de feu ont écrit au président pour lui demander sa clémence. Nicolas B. estimé à 900€ la perte de son budget mensuel, qui s’élève désormais à 1.000€ net. Suspension du pompier qui avait insulté Macron. Sanction méritée?

Votre opinion

Postez un commentaire