Téléphones "bridés" en prison: d’accord ou pas?
 

C'est une petite phrase qui n'est pas passée inaperçue. Ne pourrait-on pas autoriser en prison les téléphones portables "bridés"? "Cette idée n'a rien d'absurde", pour la ministre de la justice Nicole Belloubet. Une remarque qui a allumé un véritable incendie chez les surveillants pénitentiaires qui luttent au quotidien contre l'introduction des cellulaires illégaux en cellule. Téléphones "bridés" en prison: d’accord ou pas?